Les différences entre une chaudière à condensation et une à basse température

Posté le 14/06/2017 par PrimesEnergie

chaudière condensation chauffage

Décidé à remplacer votre vieille chaudière gaz ? Désormais vous optez pour un appareil beaucoup plus performant et plus économique ? Depuis quelques années, des dispositifs de dernière génération garantissant un rendement conséquent et de haute qualité sont disponibles sur le marché. Les chaudières à basse température et à chaudière à condensation en font partie. La question est : laquelle de ces deux catégories de chaudière faut-il privilégier ?Quelle est la meilleure offre ? Pour trouver les réponses à ces questions, il faut connaître les différents points qui les différencient. Voici quelques pistes pour vous aider.

Les caractéristiques de la chaudière à condensation

La chaudière condensation est un chauffage au gaz performant. C’est un dispositif de chauffage à très haut rendement. Concernant son mécanisme de fonctionnement, il brûle du gaz naturel afin de chauffer l’eau du circuit. L’émetteur se chargera de restituer la chaleur contenue dans le liquide caloporteur dans la maison. La particularité de la chaudière condensation, c’est qu’elle a la capacité de récupérer et de réutiliser la chaleur restante dans la vapeur d’eau et les fumées qui se dégagent après la combustion. Cela fait d’elle un appareil de chauffage très économique.

Notons qu’elle vous permettra de réduire jusqu’à 40 % votre facture de chauffage. Ce dispositif est aussi très pratique. Il convient à une maison individuelle et à un appartement. En outre, la chaudière gaz peut se placer partout. Il faut seulement raccorder l’appareil à un réseau d’eau usée afin d’assurer l’évacuation de l’eau qui sort de la condensation. Pour couronner le tout, c’est un chauffage écologique qui dégage peu de gaz à effet de serre. Côté design, les fabricants proposent désormais des modèles de chaudière condensation chics et discrets.

Faites une demande de prime pour votre chaudière gaz
et réduisez votre facture d'énergie !

Les caractéristiques de la chaudière à basse température

Comme son nom l’indique, la chaudière basse température est un générateur de chaleur qui fonctionne à une température plus faible équivalente à 50°C. Avec un tel dispositif, presque la totalité de l’énergie exploitée est transformée en chaleur. Cela réduit considérablement la quantité de combustible utilisé. Au niveau de la performance, la chaudière basse température peut satisfaire toutes les exigences des consommateurs. Elle garantit d’excellents rendements. En outre, elle vous permet de réaliser 10 à 15 % d’économies.

En ce qui concerne son installation, le dispositif s’adapte à n’importe quel type de chauffage central. Si la pose est réalisée de façon professionnelle, il est possible d’optimiser l’économie d’énergie réalisée. Notons que ce type de chaudière gaz est souvent composé de radiateurs basse température ou bien de plancher chauffant. Pour ce qui est du design de l’appareil, les fabricants se montrent très créatifs et œuvrent à produire des chaudières au look subtil.

La comparaison des deux appareils

Les chaudières à basse température et à chaudière condensation sont toutes les deux performantes et économiques. Elles s’adjugent également d’une taille compacte et leur installation est assez simple et ce, qu’on opte pour le modèle mural ou au sol. Pour ce qui est de leur différence, elle se repose sur différents points :

  • La chaudière basse température propose un rendement beaucoup moins faible qui s’élève à 90%. Avec cet appareil, l’évacuation des fumées se fait via la cheminée ou par VMC (ventilation mécanique contrôlée). La température des fumées se situe entre 150 et 200 °C. Le dispositif a ainsi besoin d’un conduit plus robuste en inox ou en aluminium.
  • La chaudière condensation garantit en revanche un rendement beaucoup plus élevé pouvant aller jusqu’à 110 %. Elle évacue les fumées par ventouse. La température de celles-ci s’élève en revanche à 50°C vu que la chaleur quelles contiennent fait l’objet d’une récupération. L’appareil n’a donc pas besoin d’un conduit d’évacuation spécifique. Il est souvent en PVC.
  • Mais ce qui va distinguer aussi les deux types de chauffage, ce sont les conditions d’entretien et le prix. La chaudière basse température nécessite un ramonage deux fois par an .Son coût est assez raisonnable, car il oscille entre 1200 et 2200 euros. La chaudière à condensation n’a besoin que d’une maintenance annuelle. En revanche, elle est plutôt coûteuse, car son prix varie entre 1.600 et 3.400 euros.

Chaudière à condensation

Nos autres articles

  • eclairage intelligent

    Qu'est-ce qu'une chaudière à condensation ?

    Découvrez les grandes différences entre une chaudière à condensation et une chaudière à basse température en lisant cet article.

    Posté le 14/06/2017 par PrimesEnergie

  • eclairage intelligent

    Sèche linge à condensation

    Découvrez les grandes différences entre une chaudière à condensation et une chaudière à basse température en lisant cet article.

    Posté le 14/06/2017 par PrimesEnergie

  • eclairage intelligent

    Gestes à avoir pour une chaudière à gaz à condensation

    Découvrez les grandes différences entre une chaudière à condensation et une chaudière à basse température en lisant cet article.

    Posté le 14/06/2017 par PrimesEnergie