Installation et fonctionnement de l'éolienne domestique

Posté le 14/06/2017

éolienne domestique

Utilisez l’énergie renouvelable chez soi, c’est avant tout être respectueux de l’environnement. L’énergie éolienne domestique figure parmi les meilleures solutions énergétiques de demain. Elle honorera parfaitement bien vos engagements vis à vis de mère nature tout en alimentant vos appareils électriques. Mais avant de trancher sur la question, il est toujours utile de s’informer sur le sujet pour éviter toutes mauvaises surprises et pour pouvoir s’assurer que ce système vous convient.

L’énergie éolienne, comment ça fonctionne ?

Comme l’on dit, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Pouvant produire une masse d’énergie non négligeable et durable, le vent peut se présenter comme votre meilleur allié pour obtenir une énergie tout autant renouvelable que durable.

L’énergie éolienne est obtenue grâce aux mouvements des masses d’air ou tout simplement grâce au souffle du vent. Pour transformer cette force motrice, l’éolienne fait office d’un système aérogénérateur par lequel l’énergie verte sera obtenue.

En effet, quand il y a du vent, la logique veut que les pales situées au sommet du mât effectuent un mouvement de rotation et grâce à un générateur électrique on obtiendra un courant continu. L’énergie qui est ainsi créé pourra alimenter le réseau électrique.

L’énergie éolienne disponible également sur un format domestique

Source d’énergie inépuisable, l’éolienne convient tout aussi bien au particulier, dans ce cas de figure, on fait référence à l’éolienne domestique. Ce qui fait sa différence, c’est qu’elle n’est pas encombrante et donc d’une taille beaucoup plus réduite que celles rencontrées sur les zones de développement de l’éolien terrestre ou ZDE.

Vous l’aurez compris, elle ne fournira donc pas une quantité d’énergie à grande échelle mais se contentera de fournir de l’électricité pour une seule habitation. Ainsi, au niveau de la puissance, généralement elle se situe entre 100W à 20 Kw.

Des éoliennes sous différentes formes

On peut rencontrer deux types d’éoliennes domestiques, celle verticale et celle horizontale. Avant de pouvoir choisir le modèle le plus adéquat, vous vous devez de prendre en considération le terrain sur lequel vous implanterez l’éolienne en question.

  • L’éolienne verticale : ce modèle se présentant sous forme d’axe vertical est doté de peu de puissance mais reste cependant une très bonne option dans le cas où il est installé sur un terrain où le vent souffle très fort. En effet, très résistante, on la rencontre le plus souvent dans les zones urbaines et sont beaucoup plus esthétique que les éoliennes horizontales.
  • L’éolienne horizontale : nécessitant d’être implanté sur un vaste terrain et un terrain des plus dégagés, ce modèle d’éolienne est celle que l’on rencontre le plus. L’éolienne horizontale est cependant beaucoup plus bruyante mais plus performante. Cependant, si elle est placée dans une zone avec un nombre élevé de maisons, d’arbres ou de tous autres obstacles, cela peut nuire d’une façon conséquente à sa performance. On la reconnaît par son hélice qui est fixée d’une façon horizontale.

Il faut savoir qu’aucun permis de construire n’est obligatoire pour l’installation d’une éolienne domestique de moins de 12 mètres de hauteur.

Faire usage de l’énergie éolienne est-ce rentable ?

Avant de vous investir dans ce système d’alimentation, il paraît logique de bien s’assurer du caractère d’exposition de votre habitation par rapport au vent. En effet, pour optimiser son utilisation vous devez obligatoirement être situé dans une zone où le vent pourrait vous approvisionner d’une manière régulière et ce, avec force. Une fois que vous serez décidé sur le modèle qui vous conviendra le mieux, sachez que les éoliennes sont assez couteuses avec des prix qui peuvent même aller jusqu’à 90 000 euros (installation comprise). Certes, vous pourrez, au bout de 15 ans, amortir ce coût relativement élevé grâce à l’électricité produite et revendue avec une moyenne de 1000 euros par an mais le coût d’installation demeure tout de même plus élevé que ceux des panneaux solaires photovoltaïques (trois fois moins chères).

De plus, il faut savoir que depuis 2016 les éoliennes domestiques ne bénéficient pas de crédit d’impôt pour la Transition énergétique. Néanmoins, vous pourrez bénéficier d’un taux de 10% sur l’achat du matériel et son installation. Il existe également d’autres aides financières venant des collectivités locales et du le Fonds d'amortissement des charges d'électrification (FACÉ).

Eolienne

Nos autres articles

  • eclairage intelligent

    eolien flottant

    Optez pour l'énergie éolienne domestique, en découvrant tout ses avantages et la méthode de fonctionnement en lisant cet article.

    Posté le 14/06/2017

  • eclairage intelligent

    Capacite de production d'une eolienne domestique

    Optez pour l'énergie éolienne domestique, en découvrant tout ses avantages et la méthode de fonctionnement en lisant cet article.

    Posté le 14/06/2017