Comment entretenir une pompe à chaleur ?

Posté le 14/06/2017

Comme n’importe quel système de chauffage, une pompe à chaleur (PAC) nécessite un bon entretien. Puisqu’il s’agit d’un dispositif assez complexe, il faut passer par plusieurs points de contrôle pour s’assurer qu’il soit en bon état.

Certaines opérations liées à la maintenance du PAC revêtent un aspect trop technique. Aussi, elles exigent l’intervention d’un expert. En revanche, il existe des tâches que vous, en tant que particulier, pouvez réaliser vous-même. Voici quelques conseils concernant le nettoyage et l’entretien d’une pompe à chaleur.

Pourquoi l’entretien de la pompe à chaleur est-il indispensable ?

L’installation d’une pompe à chaleur est une démarche très écologique. Mais son principal intérêt, c’est qu’elle permet de faire baisser la facture d’énergie. Fonctionnant avec des énergies renouvelables, la PAC est un appareil thermodynamique qui va alimenter le système de chauffage.

Elle garantit aux usagers un rendement supérieur. Pour maintenir sa performance, ce dispositif a besoin d’un entretien régulier. En cas de négligence, une hausse de consommation énergétique est à craindre. De plus, la pompe à chaleur contient en général des fluides frigorigènes comme le HCFC ou bien le CFC qui en cas de fuite risquent de détruire la couche d’ozone. Il est important donc de vérifier régulièrement l’état des joints et de la PAC en général pour prévenir une telle pollution. Notons également qu’une bonne maintenance optimise la longévité de l’appareil.

Faites une demande de prime pour votre pompe à chaleur
et réduisez votre facture d'énergie !

Quelles sont les tâches à réaliser soi-même ?

Quelques gestes pratiques au quotidien suffisent pour maintenir une pompe à chaleur en bon état et optimiser son fonctionnement. Les tâches à réaliser varient selon le modèle de l’appareil. Dans le cas d’une PAC aérothermique par exemple :

  • le nettoyage de la borne installée à l’extérieur de votre habitat est en haut de la liste des travaux d’entretien à faire. Le moindre gêne comme la présence d’une feuille d’arbre ou d’autres corps étrangers risque de perturber la circulation d’air entre les émetteurs et les récepteurs et de nuire au fonctionnement du système.

  • Dépoussiérer et nettoyer les bouches d’insufflation intérieures. Un coup de chiffon ou bien un lavage rapide avec de l’eau savonneuse suffit pour éliminer les saletés. Vérifier régulièrement le voyant de liquide fait aussi partie des tâches que vous pouvez prendre en charge. Dans le cas d’une pompe à chaleur géothermique, il est prudent de confier tous les travaux de maintenance à un professionnel.

  • Toutefois, si vous avez une petite notion en matière de technologie hydraulique, il y a quelques opérations pratiques que vous pouvez faire tout seul comme vérifier la pression du module hydraulique ou plutôt la quantité d’eau dans le circuit de chauffage central.

Quels sont les travaux à léguer à un professionnel ?

Afin de garantir la durabilité de la pompe à chaleur, un entretien annuel réalisé par un artisan RGE est indispensable. Vous pouvez confier la tâche à l’installateur. Dans ce cas, la maintenance est incluse dans le contrat d’installation. Lors de ce contrôle annuel, le professionnel est tenu de contrôler le compresseur de la pompe à chaleur, la performance générale du système, l’étanchéité du circuit frigorifique surtout les joints et l’état des autres composants liés au circuit électrique .

En cas de panne ou de dysfonctionnement d’un matériel, l’expert doit procéder immédiatement à la réparation en adoptant bien sûr les bonnes techniques. Le nettoyage des filtres qui équipent les pompes à chaleur air/air s’ajoute aussi dans la liste des tâches qui lui incombent. Après la visite, le professionnel doit vous remettre une attestation garantissant le bon fonctionnement de votre PAC. Dans le cas où il faut procéder au remplacement des fluides caloporteurs, il est indispensable de faire appel à un professionnel doté d’une certification « QualifPac ». Il est le seul à avoir l’habileté nécessaire pour manipuler le liquide.

Notons que depuis 2010, la loi oblige les foyers utilisant une pompe à chaleur à se soumettre à l’inspection d’un technicien indépendant, doté d’une certification. Ce contrôle doit se faire chaque année pour les PAC réversibles et tous les 5 ans pour les autres systèmes.

Pompes à chaleur

Nos autres articles

  • eclairage intelligent

    Fonctionnement et avantages d'une pompe à chaleur

    Garantissez le bon entretien de votre pompe à chaleur en découvrant tout nos conseils au sein de cet article.

    Posté le 14/06/2017