deperdition-thermique

Posté le 23/08/2017

déperdition thermique isolation

Une habitation mal isolée est toujours synonyme de facture énergétique énorme. En effet, une maison mal isolée laissera facilement la chaleur s’échappe. Afin de remédier à cela, éviter tant que peut se faire les déperditions thermiques.

Qu’est ce qu’une déperdition thermique?

Pour chaque habitation, on retrouve assurément des points qui permettent à l’air de circuler, d’entrer tout comme d’en ressortir. La circulation de l’air peut être avantageuse sous plusieurs angles mais elle peut également nuire à votre confort.

Il est certain, par exemple, que cette dernière vous permettra d’assainir régulièrement l’air intérieur de votre logement et ce à partir du système de renouvellement de l’air. Cependant, il faut savoir qu’à part les ouvertures, certaines parois de votre habitation peuvent également laisser libre cours à la circulation de l’air sans que vous le sachiez forcément. Ainsi la chaleur dont vous avez pris soin d’emmagasiner grâce à vos divers appareils de chauffage peut très bien s’échapper de l’intérieur pour aller vers l’extérieur, ce qui rendrait vos efforts vains. Dans ces cas là, l’on assiste à ce que l’on appelle la déperdition de chaleur ou la déperdition thermique. Ce problème survient généralement lorsque l' habitation est mal isolée.

Faites une demande de prime pour l'isolation thermique de votre maison
et réduisez votre facture d'énergie !

Quels sont les sources principales de déperdition thermique ?

Pour lutter efficacement contre la déperdition thermique, vous devez absolument remonter à la source et arrêter la chaîne dès sa genèse. Sachez pour commencer que la faille pourrait provenir de prime abord de votre toit.

En effet, l’ADEME affirme que le toit permet jusqu’à 30% de perte thermique (soit 1/3 de la chaleur perdue) qui pourrait s’expliquer par son contact direct avec l’environnement extérieur et intérieur mais aussi par son exposition au vent.

A part le toit, les murs permettent également la déperdition de chaleur avec 25% de perte occasionnée. En effet, les murs sont le plus souvent mal isolés de par leur finesse. A part ces deux sources principales, on peut également noter les systèmes de ventilation qui représentent jusqu’à 20% des pertes thermiques. Ces derniers sont généralement mis à l’écart car l’on ne se doute que très rarement de leur existence et des fuites d’air qu’elles occasionnent. Il s’agit le plus souvent des serrures, des gaines électriques, des cheminées, des hottes, …

Entre autres, vous avez les vitrages qui représentent 15% des pertes et le plancher bas qui représente près de 5% des pertes.

Comment éviter les déperditions thermiques ?

Pour lutter efficacement contre les déperditions thermiques, la première alternative est de revoir l’isolation de son logement qui pourra par la suite vous faire gagner jusqu’à 4° supplémentaire en période hivernale soit donc une performance énergétique accrue de 25%.

Sachez pour commencer que le matériau isolant adéquat doit présenter une résistance thermique assez performante. Généralement, on dit d’un matériau qu’il a une résistance thermique convenable quand la résistance est supérieure à 7 m2K/W s’il s’agit de combles perdus et 6 m2K/W s’il s’agit de combles aménagés.

Cependant, il existe également quelques techniques et quelques astuces qui vous permettront d’éviter la déperdition de chaleur. Vous pourrez par exemple commencer par fermer d’une manière systématique les portes de vos pièces les plus froides afin d’éviter que l’air froid ne se propage dans votre logement.

Une autre astuce que vous pourrez également adopter dans l’attente des débuts de vos travaux d’isolation : optez pour des rideaux suffisamment épais et surtout n’omettez pas de les tirer une fois la nuit tombée pour minimiser la déperdition de chaleur. Par ailleurs, si vous usez d’un radiateur comme mode de chauffage, veillez à enlever tous les objets se trouvant devant ce dernier. En effet, cela pourrait être un frein dans la diffusion de la chaleur.

Mais la meilleure manière de savoir si sa maison est bien isolée, il faut effectuer un bilan thermique. Ce diagnostic devra être effectué par un professionnel , son coût est d'environ 300 euros.

Isolation thermique

Nos autres articles

  • eclairage intelligent

    Le fonctionnement et les avantages d'une isolation thermique

    Découvrez tout ce qu'il y'a à savoir sur la déperdition thermique, en découvrant les sources de la déperdition. Retrouvez un focus pour savoir comment les éviter.

    Posté le 23/08/2017

  • eclairage intelligent

    L'isolation de votre maison simple et rapide

    Découvrez tout ce qu'il y'a à savoir sur la déperdition thermique, en découvrant les sources de la déperdition. Retrouvez un focus pour savoir comment les éviter.

    Posté le 23/08/2017

  • eclairage intelligent

    Les avantages de l'isolation en laine de verre

    Découvrez tout ce qu'il y'a à savoir sur la déperdition thermique, en découvrant les sources de la déperdition. Retrouvez un focus pour savoir comment les éviter.

    Posté le 23/08/2017

  • eclairage intelligent

    Le confort thermique

    Découvrez tout ce qu'il y'a à savoir sur la déperdition thermique, en découvrant les sources de la déperdition. Retrouvez un focus pour savoir comment les éviter.

    Posté le 23/08/2017

  • eclairage intelligent

    Inertie thermique

    Découvrez tout ce qu'il y'a à savoir sur la déperdition thermique, en découvrant les sources de la déperdition. Retrouvez un focus pour savoir comment les éviter.

    Posté le 23/08/2017