Isolation du plancher rapide et économique

Posté le 14/06/2017

isolation plancher maison

Avoir froid dès qu’on pose les pieds sur le sol est vraiment désagréable. Si cela se produit, c’est parce que le plancher est mal isolé. Pour y remédier, il est nécessaire d'isoler le plancher, car le confort de l’habitat est en jeu. Par ailleurs, saviez-vous que 7% de la chaleur fournie par le chauffage peut s’échapper par le sol ? Raison de plus pour optimiser son isolation thermique ! Voici un guide pratique qui peut vous aider dans la réalisation des travaux.

Les procédés techniques à adopter

L’isolation plancher peut se réaliser de différentes manières. Le choix de la technique dépend pratiquement de la configuration de l’habitat. L’isolation par le bas est recommandée dans le cas où le logement comporte un vide sanitaire accessible ou une cave, ou bien si le plancher est placé au-dessus d’une pièce non chauffée.

C’est la méthode la plus pratique et elle garantit nombreux avantages comme une meilleure protection contre le gel et la fissuration. L'opération consiste à fixer les isolants sur la partie inférieure du plancher. Si sa mise en œuvre est impossible, il faut alors opter pour l’isolation par le haut. Il s'agit d'installer les isolants sous le revêtement du sol. Cette technique permet une durabilité des matériaux d’isolation.

Dans le cas où le plancher est placé sur un terre-plein, il faudrait étaler sur le support un film protecteur afin d’empêcher les remontées d’humidité. Le problème, c’est que l’isolation au-dessus est difficile à pratiquer lors d’une rénovation. Elle peut engendrer de lourds travaux. Il y a d’abord la rénovation complète du plancher puisqu’il faut retirer le revêtement du sol existant.

La modification de l’emplacement des fenêtres et des portes est aussi obligatoire si les isolants utilisés sont trop épais. Pourquoi ? Parce qu’ils vont rehausser le niveau du plancher qui empêche l’ouverture et la fermeture des ouvrages.

Faites une demande de prime pour l'isolation plancher bas
et réduisez votre facture d'énergie !

Les matériaux d’isolation à choisir

Chaque isolant disponible sur le marché a ses caractéristiques propres. Savoir lequel utiliser est parfois difficile. En général, la résistance thermique de l’isolant, représentée par le symbole R, est un facteur décisif. Pour une isolation sol bien réussie, sa résistance devra être supérieure ou égale à 2,4 m².K/W. Il existe quelques matériaux à favoriser.

Pour un budget restreint , les panneaux en polystyrène expansé sont à privilégier. Accessibles à prix raisonnable, ces matériaux garantissent une facilité de pose et un bon rendement. Le seul bémol, c’est qu’ils sont moins performants en tant qu’isolants phoniques.

La mousse en polyuréthane présente aussi une bonne résistance thermique. Disponible en plusieurs épaisseurs, ce type d’isolant est très étanche. Il est aussi très maniable, ce qui rend sa pose facile et rapide. Son seul inconvénient, exposée au feu elle est inflammable.

La laine de roche se démarque aussi du lot à cause de sa grande longévité. Elle promet en même temps une haute performance thermique. Le verre cellulaire complète la liste des isolants à privilégier. Assurant une meilleure isolation, ce matériau est bien connu pour son endurance face à l’humidité. Il est aussi incombustible. En revanche, son prix exorbitant peut faire défaut.

Les avantages de l’opération

l’isolation plancher offrent des avantages indéniables. L’élimination de la sensation de froid surtout pendant la saison hivernale est la plus significative. Après les travaux, on peut se balader pieds nus dans la maison. La réduction des dépenses énergétiques du logement constitue également un avantage réel assuré par l’isolation plancher. Puisque les pertes de chaleur reculent de 10 %, on peut ainsi réduire le temps de fonctionnement du chauffage. Cela constitue un gain notable au niveau du montant de la facture. L’isolation sol constitue donc un investissement rentable.

De plus, sous certaines conditions, ce type d'opération est éligible à diverses aides financières à l’instar de la prime énergie et du crédit d’impôt. Les foyers qui souhaitent obtenir les subventions doivent s’entourer de spécialistes lors de la réalisation du projet.

Isolation plancher

Nos autres articles