Tour Elithis Danube à Strasbourg : première tour à énergie positive au monde

Posté le 17/07/2017

tour technologie strasbourg

Elithis, la première tour à énergie positive au monde, trône dans l’éco-quartier de Strasbourg, Danube. Sa construction a débuté au mois de novembre 2015. Ce fut un projet architectural très ambitieux, réalisé par le groupe Elithis en partenariat avec le cabinet d’architecte parisien X-TU. Bien entendu, le concepteur a bénéficié de l’appui de la communauté urbaine de Strasbourg, du pôle de compétitivité Alsace Energivie et de la Sers (Société d’aménagement et d’équipement de la région de Strasbourg).

Les caractéristiques de la tour

La tour Elithis est érigée à l’entrée de la Zac Danube. Elle culmine à 50m de hauteur et dispose d’une surface habitable d’environ 4.500 m². Elle comporte 63 appartements. Certains sont à usage d’habitation tandis que d’autres font office de bureau. Selon le propriétaire, les appartements sont accessibles à tout le monde.

Côté esthétique, la tour est design. Sa façade réfléchissante offre une belle nuance de couleur virant du plus sombre au plus clair. Par ailleurs, l’immeuble favorise les échanges, vu la structure de ses espaces communs. Il dispose entre autres d’un ascenseur transparent et d’un hall à double hauteur. Etant équipée de larges baies vitrées, la tour bénéficie également d’une luminosité naturelle. Le confort dans chacun des logements qui le composent est aussi assuré.

De plus, ils offrent une vue panoramique sur l’ensemble de la ville, et ce, sur différents angles. En somme, c’est un bâtiment doté d’une architecture innovante qui embellit la beauté de la ville de Strasbourg.

Faites une demande de prime pour l'isolation de vos combles
et réduisez votre facture d'énergie !

Une tour écologique et connectée

Le plus grand atout de la tour Elithis, c’est qu’elle est écologique. Ce bâtiment bioclimatique a été effectivement conçu pour produire de l’énergie et en consommer au minimum. Les matériaux utilisés dans sa conception ont donc été choisis soigneusement. La tour est par exemple équipée de plusieurs panneaux photovoltaïques. Ils sont visibles au niveau de la toiture et de la terrasse.

La façade en aluminium laqué, sur le côté sud, intègre aussi des capteurs solaires. A en tenir compte, le soleil garantit le réchauffement du bâtiment à une proportion largement élevée. Mais pour filtrer ces apports énergétiques émanant du rayonnement solaire, les concepteurs ont décidé d’équiper la façade de stores protecteurs.

Afin de donner au bâtiment un aspect encore plus écologique, une grande partie de la façade a été construite en bois. L’étanchéité de la paroi est renforcée par des matériaux d’isolation naturels, dont l’ouate de cellulose. Ce qui distingue Elithis des autres tours érigées dans la ville de Strasbourg, c’est qu’il utilise majoritairement des équipements thermiques alimentés par des énergies renouvelables, ce qui réduit son taux d’émission de Co2.

En effet, à part les panneaux photovoltaïques qui constituent de véritables sources de chaleur, il comporte également des pompes à chaleur et des chauffages à bois. Pour couronner le tout, il faut mentionner qu’Elithis est un bâtiment connecté. Les concepteurs misent sur les technologies numériques pour faciliter le contrôle de ses consommations d’énergie.

Zoom sur le premier bilan énergétique de la tour Elithis

Avec ses quelques milliers de capteurs et ses équipements thermiques performants, la tour Elithis devrait être un vrai exemple en matière de consommation énergétique. En effet, elle est censée permettre une économie d’énergie de 20 kWh / m² par an.

Pour information, la construction du tour constituait un énorme investissement. Rien que pour financer les recherches réalisées avant le démarrage du projet, une dépense de plus de sept millions d’euros a été engagée.

Compte tenu de son premier bilan énergétique, l’objectif fixé n’a pas été atteint. Les causes sont multiples. Le comportement des usagers en est une. Ils ont encore besoin de travailler dans le chaud. Ainsi, les apports de chaleur fournis par les panneaux solaires ne leur suffisaient pas.

Le mode de chauffage du bâtiment qui ne permet pas de fournir le confort thermique nécessaire aux occupants lorsque la température extérieure est en dessous de 0° constitue aussi une lacune à combler par les concepteurs.

Nouvelles technologies

Nos autres articles

  • eclairage intelligent

    Le thermostat innovant : Netatmo

    Découvrez le tout nouveau bâtiment connecté : la tour Elithis Danube situé à Strasbourg. La première tour écologique et connectée

    Posté le 17/07/2017

  • eclairage intelligent

    Vertuoz : le nouveau système de chauffage connecté

    Découvrez le tout nouveau bâtiment connecté : la tour Elithis Danube situé à Strasbourg. La première tour écologique et connectée

    Posté le 17/07/2017

  • eclairage intelligent

    Le Big Data et plateformes digitales investissent l'énergie

    Découvrez le tout nouveau bâtiment connecté : la tour Elithis Danube situé à Strasbourg. La première tour écologique et connectée

    Posté le 17/07/2017

  • eclairage intelligent

    Le premier téléphone sans batterie

    Découvrez le tout nouveau bâtiment connecté : la tour Elithis Danube situé à Strasbourg. La première tour écologique et connectée

    Posté le 17/07/2017