Isolation-murs

Posté le 14/06/2017

règle isolation combles

Les murs comptent parmi les parois qui requièrent une bonne isolation. Pourquoi ? Parce qu’en étant exposés au soleil et à l’humidité, ils perdent leur étanchéité facilement. Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les murs non isolés sont responsables des 16 % des déperditions caloriques dans une habitation. Il est ainsi important de corriger le problème. L’isolation mur peut se réaliser de deux façons bien distinctes, à savoir l’isolation des murs par l’intérieur, et l’isolation par l’extérieur. Dans tous les cas, le choix de l’isolant de qualité sera de rigueur.

Isolation par l’intérieur ou par l’extérieur

Connue sous le sigle ITI, l’isolation mur par l’intérieur est une opération technique qui offre de nombreux avantages. Le principe consiste à installer les isolants de façon continue sur les parois. Il faut éviter les ponts thermiques, pour ce faire il faut couvrir les angles et les moindres recoins des murs avec les matériaux d’isolation.

L’ITI n’exige pas de gros travaux. Il suffit de déplacer les meubles pour réaliser l’opération. Elle constitue une méthode pratique et simple dans l’isolation des murs. Raison pour laquelle, elle est souvent recommandée en rénovation.

Lorsque la pose des isolants est réussie, la performance thermique de l’habitat sera en croissance. Les sensations de froid disparaissent. Avec cette technique, on peut aussi optimiser le confort phonique du bâtiment. Pour couronner le tout, le coût d’exécution des travaux reste raisonnable.

L’isolation mur par l’extérieur ou ITE se présente aussi comme une procédure efficace. Seulement, sa mise en œuvre est beaucoup plus complexe et plus onéreuse. Une isolation par l’extérieure entraine un changement de l’aspect esthétique du bâtiment (façades, toiture, ouvertures). L’opération consiste en effet à couvrir les murs extérieurs par une couche d’isolant. D’un point de vue pratique, elle revient à rénover entièrement le revêtement externe.

En optant pour l’ITE, vous êtes sûr d’accroître l’efficacité énergétique de votre logement. La réduction de la facture d’énergie sera très significative. Avant ce type d’opération, il est essentiel de se documenter sur les règles d’urbanismes de la commune.

Les matériaux à utiliser

Pour garantir l’esthétique des murs après les travaux, il faut que les isolants utilisés épousent à la perfection la forme des parois.

  • Il faut miser sur les matériaux souples. Cependant, la performance de l’isolant sera le critère de choix le plus important. Selon RT 2005 (Réglementation Thermique 2015), le matériau doit afficher une résistance thermique R>= 2,8m² K/W.
  • Il est aussi recommandé d’utiliser les isolants qui ne risquent pas de s’entasser facilement. Dans le cas où vous avez choisi la technique d’isolation mur par l’intérieur, un autre paramètre est à prendre en considération. Il s’agit de l’épaisseur de l’isolant. Si elle est trop élevée, elle risque de réduire la surface habitable. Pour remédier au problème, beaucoup sont souvent séduits par l’idée d’utiliser des PMR (produits minces réfléchissants). Or, ils sont déconseillés, car ils causent une forte condensation. Il vaut mieux privilégier les matériaux d’isolation comme la laine de verre, la laine de roche et le polyuréthane.
  • Pour accroître le confort de l’habitat et la pérennité de l’installation, il est aussi nécessaire d’installer du pare-vapeur. Ce matériau empêche la stagnation de la vapeur d’eau entre les murs, évitant ainsi l’humidité dans les parois du logement.


Faites une demande de prime pour l'isolation de vos murs
et réduisez votre facture d'énergie !

Les économies à réaliser

Les outils qui permettent aux foyers de simuler le gain d’énergie garanti par l’isolation mur sont disponibles en ligne. Mais selon les estimations, cette opération permet de diminuer jusqu’à 25% la facture de chauffage. Les dépenses à engager sont toutefois convenables. Pour effectuer des travaux pour une isolation mur par l’intérieure par exemple, il faut prévoir un budget entre 36 et 78 € le m². Par contre, le coût des travaux d’isolation par l’extérieur sera plus cher, avec un coût entre 110 € et 212€ /m². Il est tout à fait possible d’alléger les dépenses grâce à l’éligibilité du projet au crédit d’impôt 2017. Sachez qu’il est possible de bénéficier d’un avantage fiscal d’environ 30 % , si les travaux sont accomplis par un professionnel RGE.

Isolation mur

Nos autres articles

  • eclairage intelligent

    L'isolation en champignon : le mycéliumn

    Soyez au courant de tous les types d'isolation pour l'isolation de vos murs et quels types de matériaux utiliser. Retrouvez aussi les économies à réaliser grâce à l'isolation de vos murs, en lisant et article.

    Posté le 14/06/2017

  • eclairage intelligent

    L'isolation vegetale

    Soyez au courant de tous les types d'isolation pour l'isolation de vos murs et quels types de matériaux utiliser. Retrouvez aussi les économies à réaliser grâce à l'isolation de vos murs, en lisant et article.

    Posté le 14/06/2017