Quels sont les différences entre une pompe à chaleur haute et basse température

Posté le 12/03/2018 par Amelie Autant

pompe à chaleur

Pour se chauffer d’une manière plus écologique, il faut installer une pompe à chaleur (PAC). C’est un équipement qui utilise les calories extraites dans la nature, notamment dans l’air, l’eau et le sol. L’avoir chez soi, c’est réduire jusqu’à 75% le montant de sa facture d’énergie. Le marché offre une riche variété de pompe à chaleur. Les modèles air-eau sont les plus appréciés en termes de performance. Elles se déclinent également en deux catégories à savoir : la pompe à chaleur haute température et la pompe à chaleur basse température. Quelles sont leurs différences ?

Les différences entre une pompe à chaleur haute et basse température

La pompe à chaleur haute température et basse température se diffèrent sur différents points. Pour commencer, il faut parler de la température de l’eau chauffée. Elle est supérieure à 65°C dans une PAC haute température. Notons qu’il s’agit d’un système thermodynamique. Il peut fournir de la bonne chaleur quand il fait très froid. Cette pompe à chaleur peut également rafraîchir l’air de la maison en cas de forte chaleur. En outre, c’est une source d’eau chaude sanitaire efficace.

Dans une PAC basse température, la température de l’eau du circuit oscille entre 35°C et 45°C. Elle se rapproche de celle de l’air extérieur, ce qui explique la performance du système. On constate également une grande différence au niveau de la consommation d’électricité des deux équipements.

Pour pouvoir chauffer l’eau du circuit à une température aussi élevée, la PAC haute température a besoin d’une quantité d’électricité assez conséquente. On peut dire donc que c’est un système énergivore. Ce n’est pas le cas de la PAC basse température. Elle est économe en énergie. Pour produire 4kW de chaleur, elle utilise uniquement 1kW d’électricité.

Les équipements compatibles à la pompe à chaleur haute et basse témpérature

Pour profiter d’un bon confort, il faut toujours choisir son équipement thermique suite à un diagnostic cohérent. Il est tout aussi indispensable de s’assurer que les composants du système soient bien compatibles. En optant pour la PAC haute température, on peut conserver le chauffage existant. En effet, cette machine est compatible à la chaudière et aux divers émetteurs de chaleur déjà en place comme les radiateurs. Voilà pourquoi, elle devient une solution thermique idéale lors d’une rénovation. Elle n’oblige pas les utilisateurs à investir dans l’achat d’un tout nouveau système de chauffage. En revanche, en misant sur une PAC basse température, il faut s’armer d’émetteurs qui fonctionnent à basse température. C’est le cas des planchers chauffants.

En outre, il est indispensable d’optimiser le niveau d’isolation du bâtiment. Dans le cas contraire, l’efficacité du système risque de se détériorer. Pour toutes ces raisons, la PAC basse température n’est pas très conseillée en rénovation. Elle est surtout à privilégier lors d’une construction neuve.

Faites une demande de prime pour l'achat d'une pompe à chaleur
et réduisez votre facture d'énergie !

Le prix d'une pompe à chaleur haute et basse température

La différence entre une PAC haute température et une PAC basse température repose également sur le prix des pompes à chaleur. Il faut dire que l’écart est considérable. Pour commencer, sachez que le prix d’achat de la PAC haute température est deux fois plus élevé que celui d’une PAC basse température. Le budget nécessaire oscille entre 10.000 et 15.000 euros.

La PAC basse température coûte entre 2.000 et 13.000 euros à l’achat. Le coût d’usage des deux équipements diffère également. La PAC haute température consomme plus d’énergie. Donc, elle devient plus chère à l’exploitation. Toutefois, le fait de devoir rénover tout son système de chauffage exige un investissement important. Or, c’est indispensable si vous optez pour une PAC basse température.

En d’autres mots, les frais d’installation vont grimper. Peu importe votre choix, il est possible de faire des économies grâce aux aides financières étatiques. En effet, l’installation d’une PAC air/eau garantit l’accès au crédit d’impôt, à la prime énergie et aux subventions de l’Agence National de l’Habitat.

Faites une demande de prime pour l'achat d'une pompe à chaleur
et réduisez votre facture d'énergie !

Pompes à chaleur

Nos autres articles

  • eclairage intelligent

    Fonctionnement et avantages d'une pompe à chaleur

    Chauffez votre maison avec la pompe à chaleur idéale pour vous. Haute ou basse température ? Découvrez toutes les différences.

    Posté le 12/03/2018 par Amelie Autant

  • eclairage intelligent

    Comment entretenir une pompe à chaleur ?

    Chauffez votre maison avec la pompe à chaleur idéale pour vous. Haute ou basse température ? Découvrez toutes les différences.

    Posté le 12/03/2018 par Amelie Autant

  • eclairage intelligent

    Bien choisir la pompe à chaleur qui vous convient

    Chauffez votre maison avec la pompe à chaleur idéale pour vous. Haute ou basse température ? Découvrez toutes les différences.

    Posté le 12/03/2018 par Amelie Autant

  • eclairage intelligent

    Le confort thermique avec la pompe à chaleur triple service

    Chauffez votre maison avec la pompe à chaleur idéale pour vous. Haute ou basse température ? Découvrez toutes les différences.

    Posté le 12/03/2018 par Amelie Autant

  • eclairage intelligent

    Pompe à chaleur sur boucle d'eau

    Chauffez votre maison avec la pompe à chaleur idéale pour vous. Haute ou basse température ? Découvrez toutes les différences.

    Posté le 12/03/2018 par Amelie Autant

  • eclairage intelligent

    Limiter le bruit de votre pompe à chaleur

    Chauffez votre maison avec la pompe à chaleur idéale pour vous. Haute ou basse température ? Découvrez toutes les différences.

    Posté le 12/03/2018 par Amelie Autant