Comment choisir entre le poêle à bûches et le poêle à granulés

Posté le 20/04/2018 par Mylan Firmino

bois-chauffage-granulés

A l’aube du XXIe siècle, il a été constaté que le chauffage au bois permettait de faire beaucoup d’économies d'énergie, en ce sens qu’il constitue une alternative aux énergies non renouvelables et polluantes. Depuis cette constatation, il se fabrique de plus en plus de matériels et notamment d’équipements au bois, et ce, principalement en chauffage. Le poêle à bois en fait partie. Il s’agit d’une innovation qui lie parfaitement design, performance et attractivité.

Et pour mieux répondre aux besoins des consommateurs, il a même été prévu deux modes de combustion pour le poêle à bois: le poêle à granulés de bois et le poêle à bûches. En effet, un chauffage d’appoint est toujours utile lors des périodes de grand froid. En d’autres saisons, printemps et automne, le poêle sert à ne pas mettre en marche le système de chauffage central lorsque les températures ne sont pas trop faibles. Les deux poêles sont des systèmes d’appoint qui ne dépendent pas d’un chauffage central, comment fonctionnent-ils et quelles sont leurs différences ?

Le blog travaux vous aide à faire la distinction entre le poêle à bûches et le poêle à granulés

Le choix de son chauffage au bois est primordial, il dépend le plus souvent de la praticité, d’une part, et de la nécessité de faire des économies d'énergie d’autre part. Sur quels éléments se baser ? Nous allons vous donner quelques tuyaux afin de faciliter votre choix.

Faites une demande de prime énerige pour financer votre radiateur basse température
et réduisez votre facture d'énergie !

Faire des économies d'énergie avec poêle à bois granulés

Pour une utilisation périodique : Le poêle à granulés propulse une chaleur constante par ventilation sur une longue période. En effet, on peut lui accorder une durée de vie de 04 heures à 12 heures avec des bûches densifiées. Il nécessite un combustible issu des sciures de bois, simple à stocker, que l’on appelle « pellets ». Ce combustible lui offre une autonomie d’environ deux jours grâce à un réservoir. Le réapprovisionnement se fait ainsi automatiquement, et ce, dans des sacs, à l’abri de l’humidité.

Quant à son fonctionnement, le poêle à granulés ressemble plus à une chaudière qu’à un feu de cheminée dominical : moteurs (jusqu’à 3, voire 4), flamme toute petite, régulière, peu de vision du feu, bruit, entretien régulier…Il présente un système de chargement peu contraignant. Il est possible de quitter chez soi à tête reposée, car le poêle à granulés fonctionnera jusqu’à fin du stock. Il est également possible de programmer à l’avance les périodes de chauffe et les températures afin d’économiser et de bien gérer son utilisation.

Généralement stocké en intérieur, il évite la corvée du chargement de bûches. Il abaisse le coût de fonctionnement du chauffage central en abaissant le thermostat et il offre une atmosphère plus homogène dans votre logement. En dépenses énergétiques, il consomme 4,7 à 6,3 centimes par kWh PCI, pour un coût entre 3 000 et 6 000 euros. On peut donc admettre que ce prix est assez onéreux. A rajouter un point important également : le coût de l’installation. Un poêle à granulés est une mécanique dont certains inconvénients, car à l’achat, à l’usage (au KW/H), à l’entretien, c’est plus forcément plus coûteux.

Heureusement, comme dit précédemment, du fait qu’il soit programmable, vous pourrez définir des plages horaires de fonctionnement avec une température de consigne et maximiser au mieux vos économies. Son rendement est aussi plus élevé. Le poêle à granulés est donc moins contraignant en termes de réapprovisionnement et fonctionnera de façon plus autonome. D’autres petits méfaits peuvent aussi être reconnus au poêle à granulés, dont les nuisances sonores engendrées par le bruit du moteur et de la ventilation ; mais aussi, sa dépendance à l’électricité. Dans le cas de panne, le chauffage s’arrêtera.

Outre ces informations, il faut connaître que le granulé est un carburant propre, présenté de manière relativement aseptisée, calibrée, manufacturée, conditionnée. Il laisse difficilement des traces de crasse sur les mains, ou sur la moquette à chaque panier ramené à la maison. En dépit de cela, il doit subir un nettoyage régulier pour éviter les encrassements en faisant appel à un professionnel RGE tous les deux ans pour optimiser sa durée de vie.

Le poêle à bûches : Pour des besoins ponctuels

Le poêle à bûches sert à chauffer une ou plusieurs pièces en diffusant rapidement la chaleur dégagée dans une pièce centrale. Il correspond mieux à des besoins ponctuels par rapport au poêle à granulés de bois. Il est simple à mettre en place. Il permet une chauffe rapide et facile. Par son utilisation, le poêle à bûches se rapproche de la cheminée dans son utilisation et dans l’ambiance qu’il octroie : l’odeur des essences, le crépitement du feu, le plaisir de le couper, de le ranger, de faire revivre la tradition…

Du point de vue énergétique, le poêle à bûches consomme 3 à 3,5 centimes par kWh PCI, donc moins que le poêle à granulés. Le gros avantage du poêle à bois demeure incontestablement son côté économique, aussi bien pour le prix de l’appareil que du combustible et, par extension, de la consommation d’énergie, telle, que nous l’avions mentionné.

Par contre, au niveau de la portée de la chaleur, il faut dire que cela reste assez limité en surface, ce qui en fait un appareil à utiliser ponctuellement. De plus, la combustion rapide des bûches fait que contrairement au poêle à granulés, le poêle à bûches doit être remplacé toutes les trois heures, et demande alors à ce que vous soyez présent pour l’effectuer en permanence. Les bûches doivent être stockées en nombre dans un espace suffisamment grand et dans la mesure du possible, au sec.

Le bois de chauffage doit être entreposé à l'extérieur, à l'air libre pour permettre au bois de se sécher. Mais ne les mettez pas directement pour éviter qu’ils ne pourrissent. Pour un poêle à bûches, vous devez donc avoir un espace de stockage suffisant (espace moyen en France de 6m3 environ). Enfin, pour l’entretenir, semblablement à tous les appareils utilisant un combustible, le poêle à bûches ainsi que son conduit d’évacuation nécessitent un ramonage deux fois par an pour un fonctionnement optimal.

Faites une demande de prime énergie
et réduisez votre facture d'énergie !

Aide travaux : faites une demande de prime énergie, en plus de faire des économies d'énergie

Un autre point important qui accompagne l’installation, le poêle à bois est éligible au crédit d’impôt au développement durable. Deux taux sont applicables : 18 % pour votre premier achat et 31 % du prix du nouveau matériel pour le remplacement d’un ancien poêle. Celui-ci doit être certifié « Flamme verte » pour qu’il soit éligible au crédit d’impôt. Ce qui garantira un rendement minimal de 80 %. Pour soutenir dans cet investissement, il est possible de penser à des aides et des subventions locales.

Lorsqu’il s’agit d’entrer dans le concret pour réaliser de réelles économies, il est essentiel de prendre des mesures, comme faire une demande de prime énergie sur Primesenergie.fr qui permet de rembourser jusqu'à 100% vos travaux de rénovation énergétique

À travers ce comparatif entre le poêle à granulés et le poêle à bûches, il faut comprendre que les deux systèmes aboutissent au même résultat : avoir un confort optimum chez soi. En fonction de ce qui a été vu, vous pourrez opter pour le système qui vous convient le mieux. Les distinctions sont à considérer très sérieusement, et vous aideront à prendre les bonnes mesures.

Chauffage bois

Nos autres articles

  • Votre poêle à bois design et économique

    poêle feu chauffage

    Votre poêle à bois design et économique

    Optez pour un chauffage performant grâce au poêle à bois. Retrouvez comment faire des économies d'énergie grâce au poêle à bois et découvrez comment il peut œuvré comme décoration grâce à un design inégalé.

    Posté le 14/06/2017 par Arigot Bastien

  • Fonctionnement et avantages de la chaudière à bois

    bois maison chauffage

    Fonctionnement et avantages de la chaudière à bois

    Retrouvez tous les avantages et le mode fonctionnement d'une chaudière à bois.De plus, nous vous conseillons pour choisir le modèle adéquat de la chaudière à bois.

    Posté le 14/06/2017 par Autant Amélie

  • Poêle à granulé de plus en plus prisé

    poêle granulés feu

    Poêle à granulé de plus en plus prisé

    Le mode de chauffage du poêle à granulé est de plus en plus prisé par les foyers français. Découvrez les prix du poêle à granulé ainsi que le côté écologique qu'il peut apporter.

    Posté le 20/07/2017 par Arigot Bastien

  • Le volet coulissant en bois

    volet coulissant bois

    Le volet coulissant en bois

    Retrouvez le mode de fonctionnement et decouvrez les tarifs et coûts des volets coulissant en bois en lisant cet article.

    Posté le 26/07/2017 par Arigot Bastien

  • Différences entre poêle à bûches et à granulés

    poêle bûches chauffage

    Différences entre poêle à bûches et à granulés

    Découvrez en lisant cet article, les différences entre un poêle à bûches et un poêle à granulés pour découvrir lequel est le plus satisfaisant pour votre demeure.

    Posté le 28/07/2017 par Amélie AUTANT

  • Le chauffage bois est-il polluant ?

    chauffage bois

    Le chauffage bois est-il polluant ?

    Découvrezles principaux polluants issus de la combustion du bois. Retrouvez aussi quelques conseils pour réduire le rejet de particules et de co2.

    Posté le 04/09/2017 par Autant Amélie

  • Poêle à bûches : Prix, fonctionnements et financements

    bûches, poêle à bûches, chauffage

    Poêle à bûches : Prix, fonctionnements et financements

    Chauffez votre maison avec le poêle à bûches. Retrouvez le prix du poêle à bûches, son fonctionnement et les aides de financement.

    Posté le 06/10/2017 par Arigot Bastien

  • Comparaison entre le poêle à bûches et le poêle à granulés

    bois-chauffage-granulés

    Comparaison entre le poêle à bûches et le poêle à granulés

    Vous hésitez entre le poêle à bûches et le poêle à granulés ? Le blog travaux vous compare ces deux modes de chauffage écologiques et économiques.

    Posté le 20/04/2018 par Mylan Firmino

  • Le chauffage au bois

    chauffage froid bois economie ecologie

    Le chauffage au bois

    L’utilisation du chauffage au bois est de plus en plus encouragée pour favoriser la baisse de la production des gaz à effet de serre et autres polluants. Le blog travaux de PrimesEnergie.fr fait le point sur ce mode de chauffage

    Posté le 02/10/2018 par Contributeur

  • Quelle solution de chauffage pour vous

    chauffage, radiateur, mains

    Quelle solution de chauffage pour vous

    Il est essentiel de choisir un chauffage adapté à ses besoins et à ses habitudes de consommation. Le Blog Travaux vous donne quelques conseils pour choisir au mieux votre chauffage.

    Posté le 19/03/2020 par Aurore Prudhomme